0231647681 info@cloacine.fr

Particuliers et entreprises utilisent de l’eau quotidiennement à des fins domestiques, industrielles ou commerciales. De chaque foyer et industrie découlent de ce fait des eaux usées, chaque jour. Bien évidemment, ces dernières, au cours de chaque étape de leur utilisation, sont polluées. Or, elles vont être reconduites et déversées dans la nature après leur usage. Certaines vont même être réutilisées, d’où l’importance de leur traitement. Cette opération reste essentielle, notamment dans un souci de protection des milieux qui vont recevoir ces eaux. Elle a pour principal objectif de réduire l’impact de ces dernières sur l’environnement. En d’autres termes, il s’agit d’un enjeu de santé publique. Et c’est justement la raison pour laquelle ce procédé n’a jamais été pris à la légère par les différents pays. Certains dispositifs ont même été mis en place pour mieux assurer sa réussite.

Aperçu sur les impacts des eaux usées sur l’environnement

Avant de voir les différentes façons et les divers dispositifs de traitement des eaux usées, il convient de faire un tour d’horizon des réels impacts de celles-ci sur l’environnement. Malheureusement pour l’humanité, les effets négatifs sont bien nombreux. Effectivement, ces eaux contiennent en grande quantité des composés organiques et inorganiques polluants. Ainsi, leur déversement dans les eaux superficielles engendre avant tout, une pollution visuelle. Il y a aussi l’envasement des cours d’eau et des lacs où l’eau ne sera plus transparente. Les substances biodégradables rejetées avec les eaux usées entraînent d’ailleurs une diminution de la concentration en oxygène, ou pire, une asphyxique des milieux récepteurs. Pour ce qui est des micropolluants qui en découlent, ils causent des effets toxiques sur la flore et la faune dans les milieux aquatiques. Les eaux usées présentent alors autant d’impacts sur l’environnement, d’où la nécessité de les traiter avec les meilleures techniques et les bons dispositifs.

Quelles sont les différentes étapes de traitement des eaux usées ?

Suite à une utilisation domestique, commerciale ou industrielle, l’eau, quelle que soit son origine (robinet, puits, etc.), sera garnie de polluants. Pour éliminer ces derniers dans le but de pouvoir la réutiliser ou de la retourner dans la nature en toute sérénité, elle doit être traitée en suivant quelques étapes. Bien évidemment, l’ensemble de l’opération est assuré par une station d’épuration. Voici alors les différentes étapes de traitement des eaux usées.

  • Le dégrillage

Cette phase consiste à filtrer les eaux usées dirigées vers la station d’épuration afin d’éliminer les matières grossières et inertes. On peut en citer les feuilles mortes, les branches, les plastiques ou les chiffons. L’opération est assurée par un tamis spécifique du nom de dégrilleur. Les déchets ainsi récoltés seront acheminés vers les ordures ménagères. Les grilles, quant à elles, vont être nettoyées. Pour plus d’efficacité, le dégrillage est parfois accompagné d’un tamisage. Les particules plus fines seront de ce fait récupérées.

  • Le déshuilage et le dessablage

Après le dégrillage, les eaux usées vont passer par un dessablage. Ici, leur vitesse d’écoulement va être réduite. Elles vont, par la suite, être déversées dans un premier bassin. Elles vont alors y laisser les matières plus lourdes au fond, et celles-ci vont bien entendu être éliminées automatiquement. Les eaux usées seront ensuite recueillies par un second bassin où elles seront déshuilées. Ainsi, les graisses seront récupérées en surface. Pour favoriser ces deux opérations, des pompes d’aération et un pont automoteur sont installés dans ces bassins. Une fois récupérés, les déchets vont être évacués et attendront la prochaine étape du traitement.

  • Le traitement biologique

On a affaire ici à la phase clé de tout le processus. Elle consiste à reproduire l’épuration naturelle effectuée dans les rivières, mais beaucoup plus rapidement. Pour ce faire, les eaux usées vont être reconduites dans un autre bassin où sont développées des bactéries. Ces dernières ont pour principale mission la digestion de toutes les impuretés dans le but de les transformer en boues. Il est à noter que la présence d’oxygène est facultative durant cette étape.

  • La clarification

À ce stade, ce sont les boues formées après la digestion des impuretés par les bactéries qui vont être éliminées. Celles-ci vont, de ce fait, être séparées de l’eau. L’opération se fera dans des bassins spéciaux connus sous le nom de « clarificateurs ». À la fin de la clarification, les boues vont être déposées au fond de l’eau pour ensuite être évacuées. Durant cette phase, 90 % des polluants seront éliminés. Mais ce n’est pas encore fini, car l’eau va subir un dernier contrôle avant d’être libérée dans la nature. Ainsi sont donc les différentes étapes de l’assainissement des eaux usées. Ces différentes opérations nécessitent bien évidemment le recours à certains dispositifs spécifiques.

Quelques exemples de dispositifs de traitement des eaux usées

La mise en place d’un dispositif spécial est cruciale pour mener à bien l’assainissement des eaux usées. Un tel équipement se décline en plusieurs types et modèles. En voici donc quelques-uns.

  • Tricel Novo FR6/3000

Tricel est une marque française leader dans la fabrication de micro-stations d’épuration. La micro-station Tricel Novo FR6/3000 fait donc partie de son catalogue. Comme son nom l’indique, elle est issue de la gamme Novo. Pour ce qui est des données techniques, elle présente un débit nominal de 150 à 900 l/jour, une Charge organique de 0,06 à 0,36 kgDBO5/j et un volume utile total de 3000 litres. Le compartiment de décantation primaire atteint les 1400 litres, tandis que le compartiment d’aération va jusqu’à 900 litres. 700 litres sont disponibles pour le compartiment de clarification.

  • Tricel Seta FR4 (jusqu’à 4 EH)

Il s’agit d’un filtre compact issu de la gamme Seta de la marque Tricel. Ce dispositif présente donc une capacité de traitement nominale de 4 EH. Son débit nominal atteint les 600 l/jour. En ce qui concerne sa charge organique, elle est de 240 gDBO5/j. Quant aux dimensions, le Tricel Seta FR4 a 160 cm de longueur, 164 cm de largeur et 199 cm de hauteur. Idéal pour le neuf et la rénovation, ce filtre compact est prêt à être posé. Son installation est donc ultra facile. Il en est de même pour son entretien. Outre ces deux exemples de dispositifs de traitement des eaux usées, il en existe encore d’autres. Mais avant toute prise de décision, il est essentiel de définir ses besoins, et le choix dépend également de son budget. À chacun de voir le modèle qui lui convient.